• Ô, comme trois pommes

    Ô, comme trois pommes

     

    L’enfant sait déjà du haut de ses trois pommes. Pas trois pommes à genoux, comme disent les adultes pour mieux rendre la petitesse de sa hauteur. Trois pommes d’amour, bien rouges, posées fièrement l’une sur l’autre. Trois pommes debout.

    Parce qu’il veut vivre debout, lui.

    Mais il sait aussi qu’il devra plier. Alors, il se fera roseau. Pas chêne, celui-là casse à ce qu’on dit. Pourtant il est beau le chêne quand il étend ses racines pour mieux  s'ancrer à la terre qui l'élève pour s’élever vers le ciel. Quand il se plante là, petite graine, au beau milieu de nulle part, pour y vivre en paix.

    Peut-être qu’il sera chêne.  Il faut qu’il réfléchisse. Il sait qu’il doit faire vite, le temps lui est compté. Le compte à rebours a commencé avec les rentrées de septembre, en rang, deux par deux ou en ordre alphabétique ou encore, les petits devant, les grands derrière… au coup de sifflet, au coup de règle sur les doigts.

    Les règles ne sont pas pour lui, c’est son secret, enfin pas le vrai… Jamais personne ne connaîtra son secret. Après tout, chacun son chemin. Juste un petit chemin de traverse, traversé lui même par les rayons du soleil. Pas de chemin de croix, ou de Damas, pas chemin de rondes, pour y danser comme sur le pont d’Avignon avec des « madame » qui feront comme ça et des « monsieur » qui feront comme ça, aussi.

    L’enfant sourit

    Il fera comme ça aussi de temps à autre.

    En apparence seulement.

    « Chronique d'une naissance annoncéeTanka : Rouge »

  • Commentaires

    25
    Lundi 12 Juin à 09:03

    Bonjour

    c'est si beau l'enfance, et puis on devient adulte

    24
    Lundi 12 Octobre 2015 à 21:20

    merci Denis pour tes com , bonne soirée

    23
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 21:07

    Cet enfant me fait penser à une tête blonde qui porte (crânement...) la casquette...Joli le filigrane.

      • Lundi 12 Octobre 2015 à 15:57

        Ben, c'est moi, mais.... de l'eau à coulé sous les ponts.... A un tel point que je ne sais même pas si ces ponts sont encore praticables ! happy

    22
    Samedi 10 Octobre 2015 à 13:22

    Bonjour

    Ah l'enfance!! Tout un monde!

    bisous

      • Dimanche 11 Octobre 2015 à 10:56

        Oui, un monde que l'on regrette un peu... sans tomber le pathos, bien sûr ! bisous de bon dimanche.

    21
    Samedi 10 Octobre 2015 à 09:47

    Très joli texte Denis. Je viens de le relire après avoir beaucoup écouté hier soir Leny Escudero qui hélas vient de mourir. Ton texte me fait pensé au "cancre" cette très belle chanson de Leny. Bon week end Densi.

      • Samedi 10 Octobre 2015 à 12:42

        J'ai été aussi affecté par sa mort qui a juste fait un tout petit entrefilet sur la deux... Encore un grand poète presque méconnu qui disparait ! Je redécouvre ces petits bijoux... Merci pour cette comparaison, c'est un compliment. cette chanson est magnifique !

        Bon week-end à toi Etienne.

    20
    Mirage
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 23:11
    Libre ou presque ??
    Ahahaha ça me fait bien marrer parce que la liberté ça se medite dans la tête et après tu vis ton quotidien normal libre. Juste être bien.
    La liberté est un idéal qu'il faut chérir. Être libre et aimer n'est pas incompatible .... Heureusement !!!! C'est pas parce que je pense à mon mari de marin tout le temps que je ne suis pas libre ! Je suis libre et c'est tout
      • Samedi 10 Octobre 2015 à 12:27

        Je ne prends pas la Liberté au sens "concept philosophique" : La Liberté Absolue, mais comme un mode de vie au quotidien, une liberté qui me permet de vivre debout parmi mes semblables. La liberté ne se médite pas,

        elle se vit.

        Merci d'être passée par là.

    19
    Etoile
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 11:07
    Bonne fête Denis
    Plein de bisous papillons
      • Vendredi 9 Octobre 2015 à 12:50

        Merci étoileyes  Pour ma part, j'aurais bien du mal à te souhaiter une bonne fête ! Je n'ai pas trouvé sainte Etoile dans le calendrier de la poste wink2.

        Bisou de belle journée

    18
    Etoile
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 11:06
    Voir
    Ce qui ne se voit

    Douce journée Denis
    Bisous bleus
    17
    Etoile
    Mercredi 7 Octobre 2015 à 19:12
    L'avantage
    Dans la poésie
    Ce sont les mots
    Qui passent
    Inaperçus
    Une caresse
    ...
    Douce soirée Denis
    Bisous
      • Jeudi 8 Octobre 2015 à 09:25

        Oui, je te le concède en ce qui concerne la poésie occidentale. Mais il en est tout autre dans la poésie japonaise, par exemple, qui est exempte  de tout sentiment extériorisé.

        Je vais te citer ce magnifique petit haïku de Matsuo Basho :

        Par la petite fenêtre

        On voit un peu la mer

         

        Je te laisse méditer,

        Bisous de belle journée.

    16
    Mercredi 7 Octobre 2015 à 18:32

    J'aurais bien aimé le rencontrer... Un petit gars selon mon coeur. :)

    Merci, Denis. J'aime beaucoup ce texte et l'image.

    Passe une douce soirée. Bises amicales.

      • Jeudi 8 Octobre 2015 à 09:09

        Et bien, c'est lui même, votre serviteur, un peu plus défraîchi. Quant aux pommes, je n'ai pas résisté à l'envie de les croquer... J'ai probablement perdu ma place au paradis. sarcastic Douce journée à toi.

    15
    Mercredi 7 Octobre 2015 à 12:50

    très beau texte plein de sensibilité... et de rebellion en douceur

      • Jeudi 8 Octobre 2015 à 09:01

        Oui, il m'arrive d'être un rebelle en douceur et parfois un re-bêle violemment yes

    14
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 23:41

    bonsoir Denis , j'adooore , les mots , la photo , merci à toi , bonne fin de soirée

      • Mercredi 7 Octobre 2015 à 09:53

        Merci Esku et bonne journée

    13
    Etoile
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 20:31
    Je suis...
    Pas voulu
    Mais je suis
    Je redresse
    La tête
    Regarde loin
    Loin...
    Et si près
    Car le près
    Est déjà loin
    Quand
    Le ciel fuit
    J'attrappe le roseau
    Moi non plus
    Je ne veux casser
    Faire semblant
    De plier...
    Je suis...
    Oui je sais
    Je l'ai déjà dit
    Je suis
    Rêveuse
    Et rebelle
    Mon coeur
    Dans ta main
    J'avance...
    Pas à pas sans trace
    Juste une ombre
    Mais une ombre belle
    Celle de tes yeux
    Qui savent
    Ce que je suis...

    J'aime tes mots Denis...beaucoup...
    Douce soirée
    Bisous roseau ombre...
      • Mercredi 7 Octobre 2015 à 09:54

        Une très jolie version poétique pour ce petit garçon yes. Belle journée à toi.

    12
    younder
    Dimanche 4 Octobre 2015 à 15:00

    intelligent, le petit.... ah, la sensation d'être différent, je connais bien.....

      • Mercredi 7 Octobre 2015 à 09:49

        oui, il a vite compris comment il fallait faire pour rester libre (ou presque)... Pour être comme il veut.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :