• Un peu d'actualité...

     

    L'attaque s'est déroulée aux alentours de 16 heures, en plein cœur de Monaco. Une bijouterie de luxe de la marque Cartier, située place du Casino, au centre de la principauté, a été la cible, ce samedi 25 mars 2017, d'un braquage. L'ensemble du quartier a été bouclé. Aucune prise d'otages n'a eu lieu et aucun blessé n'est à déplorer, comme l'a confirmé le centre de presse du gouvernement princier. 

     

    Pendant que j'arpentais les rues à la recherche de nourriture dans les poubelles de mon quartier, quatre suspects étaient arrêtés dans un autre Cartier, pas celui de Jacques, ni de Mohamed mais celui de Monaco. Autre style, autre monde, loin des poubelles de mon pauvre quartier à moi. La nourriture se faisait toujours plus rare. Son abondance était paraît-il inversement proportionnelle au pouvoir d'achat des français, si, si, même vos poubelles sont en étroite corrélation avec les règles de l'économie mondiale.. tant prônées par le nouvel empereur, celui du "beau libéralisme réenchanté", celui  qui croit encore que la Guyane est une île. Celui là, il faudra peut-être lui éviter le ministère des DOM-TOM.

    Mes repas n'étaient plus de première fraîcheur, les morceaux étaient vieux et rancis... Qui va s'occuper des vieux et rancis, un vrai casse-tête économique, pire encore que de vouloir se nourrir malhonnêtement grâce aux diamants du beau Cartier de Monaco. Ça sera des maisons spécialisées pour les uns, pour d'autres, ça sera des budgets consacrés au minimum vieillesse. Minimum, oui, ça suffit bien, car un vieux, ça vit peu et ça vit de peu. Il ne faut  pas sortir de Saint-Syrie pour comprendre ça. Je souhaite quand même qu'ils n'en arrivent pas à se nourrir de leurs propres  poubelles marrons, car moi, je boufferai quoi ?

    A ce qu'on dit, la Syrie a déjà anticipé le Papy-boum... Papy-boooummm ! Tiens, c'est marrant ! même si, à première vue ça semble un peu radical. C'est quand même une idée, brillante, mais pas autant que le diamant. Papy...BOOUM ! voilà une idée qui ne doit pas déplaire à la Marine... haaa, les dégâts de la marine, ça me rappelle d'étranges souvenirs, non, pas ceux où on me touchait le pompon, mais ceux où, nous étions 150 sur un Zodiac dégonflé à vouloir rejoindre les côtes bretonnes, Sainte-Syrie Coëtquidan. Un coup de rame de plus et on se retrouvait à Versailles, au salon de la navigation de loisirs qui va d'ailleurs fermer ses portes bientôt, je vous le rappelle. Dépêchez-vous, ils font des soldes folles : -3% sur les petits voiliers de plus de 250 000 €.

    Sous la lumière des réverbères, je fouillais encore les dernières poubelles marrons, celles qui étaient sensées ne contenir que ce qu'ils appellent les déchets ménagés (voire réaménagés pour une utilisation ultérieure), en un mot, "le comestible si t'as l'estomac indestructible". T'as pas l'choix, poubelles bleues pour les cartons protecteurs, poubelles marrons pour le casse-croûte. Quant au container pour le verre, rien de bien intéressant, que des bouteilles vides, de la silice, mais, malheureusement, pas de carbone !

    Bon, il va falloir que je trouve quelque chose à bouffer avant que Trump ne remette son oléoduc dans les tuyaux.


     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires