• Une nuit de canicule sous la pleine lune

     

    Loin là-bas, la lune lugubre luit

     Le loup lorgne le lapin

    les lépidoptères laissent le liseron

    les légionnaires lèchent les lances
    Le long lopin labouré légèrement Lili lâche le labeur
    Lili lessivée lorgne le lit luxueux, les loukoums, la limonade
    Le lourd lampadaire libère la lumière
    Le lit lénifiant, Lili lovée lit le Littré ludique
    Lulu, le laboureur libidineux localise le lupanar

    Lulu le loqueteux, longeant la litière, le lingam lustré, lorgne les lolos louchant à Lili

    Le loustic lubrique, lèvres luisantes lâche la laitance

    Le lino luit, Lulu loupe le lampadaire

    Lili la Lesbienne larmoyante lacère le laboureur libertin
    Le laboureur labouré

    Lili livrée

     Lili logée

     Liberté ligotée.

     

    « Canicule air, le roi des grenouillesCoeurs copulatoires »

  • Commentaires

    20
    Mardi 30 Mai à 09:16

    il s'en passe des trucs la nuit chez vous he

      • Mardi 30 Mai à 10:34

        Oui, et ça donne des ailes. yes

    19
    Vendredi 17 Juillet 2015 à 09:18

    Hummm ! tu as raison, c'est sûrement l'effet du soleil conjugué à celui de la lune ! Il va falloir que je prenne des douches froides plus souvent yes

    18
    Jeudi 16 Juillet 2015 à 10:28

    Les nuits de canicule sous la  Pleine Lune sont lapidaires et /ou ludiques lubriques ....Joli jeux de Mots Margimond ...Bise

    17
    Vendredi 10 Juillet 2015 à 06:06

    @ Mélanite : merci pour ces applaudissements multi langues...Oui, seulement quand l'esprit dit vague sarcastic

    16
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 19:47
    mélanite

    La lune en plein dans l'oculus, l'image est très poétique mais annonce la couleur si on a l'esprit.... en tous cas tu maîtrises l'allllllitération, longonya ! laimingai ! welllll done !

    15
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 10:22

    @younder : ben, c'est d'sa faute, n'avait qu'à pas chercher Lulu bad

    14
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 06:27

    à tire d'aile (affreux..)

    13
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 16:11

    @Tizef : Alors attendons confiant la réponse de blogspot. yes

    Bonne fin de journée

    12
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 15:36

    Hors-sujet : voici ce que me répond Almanito, au sujet de la "pub" :

    almanito a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Une question, provenant de la "salle des machines"..." :

    C'est pas une pub, c'est un capcha pour prouver qu'on n'est pas un robot!!! Sur d'autres blogs, ce sont des lettres ou des chiffres à recopier avant de valider. Tu peux peut-être le supprimer dans ton "administration" sinon, tu demandes à ton hébergeur de le retirer.

    11
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 11:39

    @Tizef : libèrer les ailes pour accéder aux îles.sarcastic

    @étoile : Une belle suite. cool

    @Quichottine : Oui, pauvre Lili... Un peu comme la pauvre Justine du brave marquis de Sadesarcastic

    @Brume : mais il faut la délier. Oui, c'est le montage de trois photos : l'aven, la pleine lune prise durant la nuit de canicule et une  araignée (nuctena umbratica) prise à cette même période. Pour ce qui est du logiciel j'utilise Photoshop.

    @Etienne : Oui, elle fut ma compagne durant ces nuits caniculaire où le sommeil n'existait plus.sleep

    @ Françoise :  l'hallali, oui, je crois que c'est le mot qui convient !

    @Mbindo16 : surtout le cerveau qui commençait à se liquéfier avec cette chaleur ! La lune était très belle et relativement haute sur l'horizon ce qui permettait d'échapper à la pollution. Ici les occasions sont rares de pouvoir prendre en image  autant de détails avec un 400mm.

    @ Aquilon : bel exercice  !  (à suivre).cool

    @Jacques : Ben tu sais, je trouve plus dégueulasse encore l'Histoire du petit Chaperon rouge... Et pourtant celle là, on la raconte aux petits enfants depuis de nombreuses décennies. Oui, je connais bien Lili, mais elle n'aime pas les garçons arf

    10
    jacques
    Mardi 7 Juillet 2015 à 22:18

    Mais quel travail ! J'imagine que tu as dû rire de nombreuses fois en l'écrivant parce que moi en le lisant, déjà trois fois, je me suis régalé.

    Mais ce n'est pas une histoire que je pourrais raconter à ma petite fille !

    Dis Denis,  tu la connais Lili, elle est bien ?  :D

    9
    Mardi 7 Juillet 2015 à 21:24

    Doux Jésus, je n'ose imaginer le même exercice avec des "s" !

    Voyons voyons....

     

     

    Ce cygne sot saigne en son sein :

    Son singe sale sent sa saucisse, !

    Soit ! Aussi seul que l'on sursisse,

    C'est sans son suave spadassin !

     

    :-)

     

     

    8
    Mardi 7 Juillet 2015 à 19:42

    Sacré gymnastique du cerveau et de la plume! Je m'arrête sur la photo qui est une création magistrale.

    Nous avons tous deux pensé à la lune aujourd'hui.

    Bonne soirée Denis

    7
    f
    Mardi 7 Juillet 2015 à 15:00

    Oh là là ! Lili et Lulu ondulent, douces crapules

    quelle aventure sous cette canicule de pleine lune (superbe photo)

    Avec art, les mots ludiques, voire érotiques s'accumulent, se bousculent

    des L L L L mouillés, dépenaillés, déguenillés....

    belle folie, sortie de Margi !

    c'est l'hallali !

    -----------------------

    quel beau texte diabolique poète Margi !

    j'en bois tous les mots jusqu'à la lie !!

    6
    Mardi 7 Juillet 2015 à 13:39

    Bravo Margi la lune te donne des ailes !

    5
    Mardi 7 Juillet 2015 à 12:39

    ma langue en reste presque coincée !

    c'est un montage photo que tu as réalisé ? tu as un Logi-ciel spécial ?

    j'aime bcp cette image

    bisous de belle journée ;)

    4
    Mardi 7 Juillet 2015 à 12:25

    Je vais éviter de le lire à haute voix. :)

    Bravo en tout cas, mais pauvre Lili !

    Passe une douce journée. Bises amicales.

    3
    *
    Mardi 7 Juillet 2015 à 11:55
    L'air liquifie
    Livre liqueur
    Libere la lourdeur
    Loin les larves
    Luisantes les lueurs
    Liberent l'instant

    Tres bel exercice Denis
    Bravo
    Oas facile...rire
    Douce journee
    Bisous
    2
    Mardi 7 Juillet 2015 à 11:52

    l'allitération en L libère et les ailes ...


    LOIC

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :