• Solitude

    Solitude

     

    J'ai ouvert les yeux

    Comme pour me dire

    Qu'un nouveau matin était né

    Qu'il avait déchiré

    Des ténèbres encore trop proches

     

    Mais

     

    Rien autour de moi

    Rien qu'une nuit trop noire

    Pour y voir ton reflet dans le miroir

    « Du chat...De la fumée et du feu »

  • Commentaires

    17
    Mercredi 12 Avril à 10:44

    parfois il faut chercher une toute petite lumiere cachée dans les tenebres

    16
    Vendredi 6 Mars 2015 à 10:57

    Yonder : je pense que la foi en un monde meilleur dans l’au-delà  peut "guérir" de cette angoisse existentielle. Pour l'athée que je suis, il faut vivre avec.

    Quichottine : Oui, le soleil se lève toujours sur un autre jour.

    15
    Jeudi 5 Mars 2015 à 22:33

    C'est magnifique... mais très noir malgré tout.

    J'espère que le soleil s'est levé. :)

    14
    Lundi 2 Mars 2015 à 21:41

    C'est beau, c'est fort, c'est dur. Je me demande s'il existe des êtres humains qui ne sentent pas cet horrible vide de la solitude certains jours. C'est comme une piqure de rappel.

    13
    Lundi 2 Mars 2015 à 09:18

    @Jacques : Chuis pas tout seul, on est deux. Mon reflet et moi

    @Kattelm : Mais tu es en vie ! Gargant' me l'a dit.

    @Pierre : merci Pierre. Difficile parfois de trouver le duo qui va bien.

    @ abécé : Merci à toi... c'est promis, ça reste un secret obscure.

    @les caf' : rhoooo ! Le monde qui m'entoure m'effraie bien plus.

    @Esku33 : Nous avons tous cette peur du vide.

    @Wolfe : Merci.

    @Brume : Une très belle citation d'Orson Welles : "On naît seul, on vit seul, on meurt seul". C'est seulement à travers l'amour et    l'amitié qu'on peut vaincre cette solitude existentielle.

    @Mbindo16 : Oui, tu as raison, il faut aussi laisser une place à ces moments très forts.

    @Etienne : Oui, le reflet de la lumière suffit à effacer les pans de ténèbres.

    @Ceher : Le noir ne me fait pas peur. C'est l'endroit où je me sens en sécurité... l'endroit où il n'y a personne d'autre que moi. Un endroit où je peux imaginer la page blanche.

    @Ulysse : Oui, l'obscurité est révélateur.

    12
    Dimanche 1er Mars 2015 à 22:24

    profitons de la nuit pour regarder en soi !

    11
    Ceher
    Samedi 28 Février 2015 à 18:39

    C'est joli, le noir, Margi: il y a plein de place pour l'imagination. La nuit est pleine. Tandis qu'un reflet, ce n'est jamais qu'une copie, une feuille sans épaisseur sur laquelle tout est déjà écrit.

    10
    Samedi 28 Février 2015 à 15:07

    Il faut juste savoir allumer la lumiere pour voir le reflet attendu...

    9
    Vendredi 27 Février 2015 à 21:22

    En fait  c'est dans ces moments de solitude qu'on n'est vraiment pas seul. Loin de tout, on est avec soi: moment privilégié.

    Bonne soirée Margimond

    8
    Vendredi 27 Février 2015 à 11:27

    j'aime ton texte !

    moi aussi je suis seule au fond de moi ! bisous !

    7
    Jeudi 26 Février 2015 à 17:29

    Bonjour

    C'est un très beau texte!

    Bisous

    6
    Jeudi 26 Février 2015 à 15:53

    bonjour Denis , tes matins ressemblent aux miens , bonne journée

    5
    Jeudi 26 Février 2015 à 13:59

    ambiance peu rassurante

    4
    Jeudi 26 Février 2015 à 09:35

    Échange dans le secret des profondeurs obscures, je t'offre aujourd'hui un rayon de lumière....

    3
    Jeudi 26 Février 2015 à 08:09

    Bonjour Margi,   C'est un très émouvant duo de photo et poème sur la solitude.

    2
    Jeudi 26 Février 2015 à 07:33

    Bonjour Margi',

    Ton texte et la photo qui l'illustre disent tellement bien -trop bien, même - cette épidémie qui contamine nos vies ( la mienne entre autres). Qu'ils soient noirs ou  s'ouvrent sur un paysage pastel de campagne au lever, il manque toujours quelque chose à ces matins : une chaleur, une présence. Ce qu'il manque c'est une vie. La vie d'un autre ,  la chaleur, la présence parce qu'elle donne chaud, parce qu'elle  actualise le sentiment fort d'être en vie. Sinon...

    Bon, c'est un peu triste ces mots face au soleil qui se lève, je déprimestope et  te souhaite une vraie  belle journée, Margimond, avec de la lumière, des voix, des rires.

    Gargant' in pink !

    Bises

     

     

    1
    jacques
    Jeudi 26 Février 2015 à 07:30

    Enlève ton miroir du plafond, seul, ce doit être trop triste :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :