• Poésie, quand tu nous tiens...

    Poésie, quand tu nous tiens...

    Une photo que j'aurais aimé avoir prise ! Je n'ai pas encore le matériel qui va bien, alors ce sera une photo empruntée sur  Internet oops

     

    "Il me semblait que nous avancions dans un nuage de propos, une nébuleuse grandissante, une agitation insensée".

    Cette phrase, quelque peu absconse, extraite d'une de mes lectures, "Quitter Paris" de Paul Valérie, m'obligea, au risque de perdre la face, voire la tête, à repenser cette vague idée.

     

     

     

    Arriva un nuage de propos

    proposé sans quiproquo

    Bien avant que Coco

    Ne mette la nébuleuse à vau-l'eau

    Et les propos dans un seau d'eau

    L'agitation insensée

    des molécules excitées

    donnait un sens C

    A la courbure du passé...

     

    Ça va mieux , non ?

    « Le dimanche c'est realUn peu d'actualité... »

  • Commentaires

    20
    Saby
    Jeudi 22 Juin à 06:10

    On dirait qu'elle rebondit ..... espoir pfffff pas sûr ...arfet si elle s'enfonçait plus encore ! Bises Denis   happy

      • Hier à 07:37

        Souhaitons alors que le filet soit assez solide. Ce filet, c'est nous qui le fabriquons ! yes

        Bises Saby et bon dimanche

    19
    Mo
    Dimanche 18 Juin à 13:36
    Mo

    Bonjour,
    Je viens de chez les Caphys,

    Un peu de curiosité.

    La Terre dans une sorte de filet?

    C'est qu'elle  a bien besoin de protection, la pauvre!

    Bon dimanche,
    Mo

      • Mercredi 21 Juin à 13:52

        Merci de ta visite, Mo, Tu es chez toi, tu peux fouiller.yes

        Un filet temporel où la terre repose... oui, souhaitons qu'il la protège bien. Mais seul, il ne peut pas tout.

        Bonne journée à toi.

    18
    Vendredi 16 Juin à 13:10

    Oui, j'avance , comme tant d'autres dans une agitation insensée  et Dieu........que c'est bon de palpiter, de se sentir vivre, d'être entouré par des gens simples, heureux eux aussi de vivre et qui savent jongler avec les mots, les partager par blogs interposés.

      • Mercredi 21 Juin à 13:42

        Et Dieu ? Peut-être joue t-il aux dés pendant que nous jonglons ensemble avec les mots. Chacun son domaine de compétence  yes

    17
    Vendredi 16 Juin à 07:32

    ben oui il suffisait de le dire

      • Vendredi 16 Juin à 11:47

        Coucou Françoise,

        Content de te revoir par là yes... Et t'as vu, j'l'ai dit, ça change la vie happy.

        Tu vas bien ?

        Bisous de belle journée.

    16
    Jeudi 15 Juin à 12:52

    Denis,

    Bien mieux, oui ! Merci.

    Thierry

      • Vendredi 16 Juin à 11:48

        Rhaaaa ! je l'savais ! sarcastic

    15
    Jeudi 15 Juin à 10:20

    Bonjour Denis,

    J'ai quitté Paris, et ça va mieux. Ça allait bien avant et maintenant ça va mieux. Le mieux dit-on, est l’ennemi du bien ! Alors je reformule : ça n'allait pas si mal, maintenant ça va bien.

      • Vendredi 16 Juin à 11:49

        Entre les deux, il y a Paris... Oui, je comprends !

        Belle journée à toi Pierre.

    14
    Jeudi 15 Juin à 10:13

    La poésie libère les maux à demi mot et le trop plein des mots scions

    Oui la poésie coupe les mots

    Oui elle scie les mots pour avec ces demi mots en faire des beaux

    Car, comme tu le sais Denis les scions ne sont que pousses nouvelles.

      • Vendredi 16 Juin à 12:03

        La poésie sait les mots ... Je la laisse me guider... je la laisse faire pousser ses scions... Chêne ou roseau... chacun ses mots.

        Bise de belle journée à toi, Jama.

    13
    Jeudi 15 Juin à 09:48

    Bien sûr... :)

    Douce et belle journée Denis. Bises amicales.

      • Vendredi 16 Juin à 12:04

        Douce journée à toi... Bisous amicaux

    12
    Jeudi 15 Juin à 09:15

    les mots s'etalent sur l'ecran de nos pensées

    nous lisons et assimilons les idées et diverses revues

    sur nos blogs on donne à son petit monde informatisé

    un bon air de fraicheur par nos actes ecrits apparus

      • Vendredi 16 Juin à 12:14

        Humm ! "Son petit monde informatisé ?" Je ne sais pas ce que ça veut dire. Mon petit monde à moi, il est bien réel... Tous ceux, qui viennent et reviennent me voir, et que j'ai plaisir à visiter, sont des amis que j'aimerais rencontrer. Tiens, ça me donne une idée...

    11
    Jeudi 15 Juin à 09:03

    Cela tourne dans le sens de la conjugaison

    en me donnant une indigestion

    de propos et de quiproquos

    dans l'eau troublée par des asticots

    ramant à temps et à contre temps

    sans sortir la tête de l'eau

    et se noyer dans leur seau

     

     

      • Vendredi 16 Juin à 12:21

        Leur Sot est peut-être comme le notre... Celui pour lequel nous allons donner dimanche le seau dans lequel il va pouvoir s'épanouir... pendant 5 ans... J'aurais tellement préféré l'eau d'un seau troublé par les asticots.

        Bise abécé

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :