• Le lâché de célibataires

    Le lâché de célibataires

    Jealouzy and flirtation - Haynes King (1831-1904)

     

    C 

    'est le déconfinement, enfin !  

    Pas le temps de s'habiller, faire un tour chez le coiffeur, se préparer des gestes barrières à la hauteur, bref de se présenter dans son plus bel atour.

    Juste se retrouver, se tenir la main, s'embrasser, se toucher, comme avant, quoi !  

    Paul monte les étages quatre à quatre et retrouve l'appartement des deux sœurs. Il se perd dans le regard azuré de Léa qui lui a tant manqué durant ces deux mois où il a vécu seul.  

    - Viens, lui dit-elle en l'entraînant vers sa chambre, rattrapons vite le temps perdu.

     La porte se referme en claquant et la clé fait un tour bruyant dans la serrure pendant que Cloé assise devant la fenêtre réfléchit:

     - comment rattraper tout ce temps perdu. 

    Cloé a beaucoup appris du confinement, en autre qu'elle doit désormais consommer local. 

    Alors pourquoi ne pas commencer par l'épicier en bas de l'immeuble. 

     

    margi pour mil et une

     

      

    « Trop long confinementL'état de ma Terre m'atterre »

  • Commentaires

    22
    Vendredi 22 Mai à 08:29

    Consommer local...c'est drôle!

    21
    Jeudi 21 Mai à 01:53

    pour moi qui suis du sud ne pas toucher les autres c'est une vraie torture !!!

    besos

    tilk

      • Jeudi 21 Mai à 09:23

        Pour moi qui suis du Nord (Seine-et-Marne)... C'est aussi une vrai torture... Alors Sud-Nord, Est-Ouest embrassons nous. yes

         

    20
    Jeudi 14 Mai à 09:48

    Bonjour

    les amoureux n'ont pas peur de l'infection virale

    ils sont pris par la maladie d'amour

      • Jeudi 21 Mai à 09:24

        Oui, si on considère que l'amour est un virus happy

    19
    Mercredi 13 Mai à 10:29
    jill bill

    Si l'épicier est appétissant physiquement.... belle journée, JB

      • Mercredi 13 Mai à 10:52

        mad Nous ne sommes pas là pour parler de nos petits plaisirs égoïstes, madame, mais pour redresser l'économie de notre pays ! pour alimenter nos actionnaires qui n'ont pas manger depuis deux mois ! On ne va quand même pas les obliger à se déplacer vers les rest'os du cœur où ils pourraient attraper une mauvaise fièvre happy

        Belle journée également Jill Bill

         

    18
    Mardi 12 Mai à 17:48

    Tu as raison Denis consommons local  en qualité avant la quantité 

    Même si parfois la tentation est grande 

    De vérifier si la pomme se mange aussi sans pesticide 

    Dans le département voisin ....Faut voir 

    Bise voyageuse 

      • Mercredi 13 Mai à 09:56

        Oui, toujours privilégier la qualité à la quantité.  La tentation, c'est un choix, quant aux pesticides, bien sûr, éviter les régions de cultures intensives. yes

        Bise et belles journée

    17
    Mardi 12 Mai à 14:24

    c'est beau l'amour…. 

    16
    Mardi 12 Mai à 10:24

    Nous sommes juste de passage... aimer à distance n'est pas facile et le déconfinement ne nous permet pas de voir notre famille.

    On a tout fait au nom de la "mobilité", et nos enfants sont tous à plus de 100 km...

    Si le virus ne nous tue pas, c'est le manque de câlins qui le fera...

    15
    Lundi 11 Mai à 18:02

    Je viens de voir ta réponse , j'hallucine !!!  le 10 mai à 23 h 59 le covid 19 faisait sa valise !!!! mais bien sûr !!!!! la marmotte pliait le chocolat dans le papier aussi !!!!! pffffffffff

    Oh ouais  tu vas te prendre un de ces pieds demain  !!!!! vole vole de belles images !!! 

    La bise Denis 

      • Lundi 11 Mai à 18:07

        Ben quoi, le nuage de Tchernobyl s'est bien arrêté à la frontière ! happy

        Oui, le grand pied ! Je les entends déjà qui chantent, mes grenouilles sarcastic

        Bise et belle soirée, Saby

    14
    Lundi 11 Mai à 16:20

    Ces cinquante cinq jours nous ont amenés à des constats nécessaires que nous devons mettre en pratique dès maintenant. Hélas, l'être humain a parfois la mémoire un peu courte et les habitudes reprennent vite le dessus. J'aime ton texte. 

      • Lundi 11 Mai à 18:03

        Oui, ces cinquante cinq jours de réflexion auraient pu nous amener à autre chose que reprendre pour un salaire de misère, un travail insipide dans des transports inhumains. Mais qui sait ?

    13
    Mo
    Lundi 11 Mai à 15:56
    Mo

    Voilà bien les urgences du déconfinement... Amour toujours...

    Bonne journée déconfinée à toi,

    Mo

      • Lundi 11 Mai à 17:58

        Pas avant les gestes barrières, tout de même ! mad... smile

        Je déconfine à petites doses, je respecte les paliers  pour éviter l’embolie gazeuse  happy

        Belle soirée à toi aussi.

    12
    Lundi 11 Mai à 11:52

    Il était pressé le bougre ... comme beaucoup d'autres qui vont l'être  ...

    Elle a pensé et réalisé les priorités et elle va agir comme plein d'autres j'espère...

    Les fous écervelés je ne les verrai pas aujourd'hui ni demain je vais délicieusement profiter de ne plus à avoir à me signer une permission de sortir de chez moi loin dans mes chemins

     

      • Lundi 11 Mai à 17:53

        Tu as raison, Saby. Il faut éviter ces fous. Tiens, une histoire vraie cette fois, vécu ce matin même. Le boucher de mon Inter me coupe un morceau de viande, je lui fait remarquer qu'il n' a de gants et quil va lui falloir les mettre s'il veut continuer à me servir.  Sa réponse : Mais c'est fini, il n'y a plus de corona-virus. Hum, ça en dit long !

        Demain, je vais prendre ma moto et rejoindre mes marais...  et essayer d'y voler quelques photos sarcastic

         

    11
    Lundi 11 Mai à 11:22

    Le temps ne passe pas, c'est nous qui passons... impossible de rattraper toutes ces heures volées par cette saloperie de virus.. juste continuer à aimer nos proches, à vivre avec le risque toujours présent !

      • Lundi 11 Mai à 17:44

        Le temps passera quand même qu'on le veuille ou non... Et le virus aussi ! yes. Quant à nous, comme le virus, nous sommes juste de passage, C'est seulement celà dont-il faut se souvenir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :