• L'oiseau

    Le soleil était haut

    Et l'oiseau très beau

    Je me suis mis en tête

    Une toute petite mouette

     

    Dans ses ailes très belles

    Je ne voyais qu'un ciel

    J’me suis pris les yeux

    Même très au sérieux

     

    Dans ses ailes ouvertes

    C'était doux et chaud

    J'avais perdu la tête

    J'ai chuté d'un peu haut

    « Triste topicLignes de fuite »

  • Commentaires

    36
    Dimanche 16 Octobre 2016 à 12:26

    Bonjour Denis,

    J'adore ton poème ! L'image aussi est belle.C'est toujours un plaisir pour moi de venir sur ton blog.

    Merci pour tes commentaires et ta fidélité smile

    Bon dimanche et agréable semaine.

    Tu as le bonjour de Fernand.Gros bisous de ma part.

    Florence

      • Lundi 17 Octobre 2016 à 11:05

        Bonjour Florence

        Merci de ta visite

        Bisous de bonne semaine et un petit bonjour à Fernand

    35
    Jeudi 13 Octobre 2016 à 11:18

    J'aime énormément.

    On pourrait aisément mettre ton poème en musique, ou en faire une comptine.

    C'est magnifique !

      • Jeudi 13 Octobre 2016 à 11:26

        Merci Quichottine,

        Pourquoi pas yes

        Amitiés

         

    34
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 08:18

    Très beau texte, j'aime particulièrement la chute....oui facile !

      • Mercredi 12 Octobre 2016 à 11:25

        Merci Etienne,

        C'est vrai que la chute est un beau moment... surtout pour l'observateur, c'est là que l'intégrité du "chuteur" est mise à l'épreuve  ! happy

        La chute est toujours plus facile que l’ascension... (Je parle pour le commun des mortels, bien sûr yes

        A bientôt Etienne

    33
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 07:46

    ah ! :  http://www.20minutes.fr/planete/756731-20110711-comment-reconnaitre-goeland-mouette

      • Mercredi 12 Octobre 2016 à 11:17

        happy Le goéland es un très gros oiseau qui peut atteindre 1m, voire un mètre 50 pour certaines espèces.... Donc un très gros piaf. Quant à la mouette, elle est beaucoup plus petite et moins massive. et sur le document que tu m'as envoyé, ils se la jouent facile car il présente une mouette très reconnaissable à sa tête noire ( soit une mouette rieuse, soit une mouette mélanocéphale. Si il s'agit d'une trydactile (il y en a encore beaucoup d'autres), par exemple, ce n'est pas sûr que les lecteurs de 20minutes trouvent la différence si évidente.

    32
    Lundi 10 Octobre 2016 à 23:24

    Alors j'apporte à l'auberge espagnole que je n'ai toujours pas compris vraiment à bientôt 70 ans ... comme Jean Gabin, je ne sais rien... mais rien du tout ! A part qqs joies et bcp de bleus à l'âme ! "J'admire" ceux qui ont des certitudes ! et je les crains en vérité....

    "Plus la passion est fulgurante, plus dure est la chute !.... on ne peut aimer que si on est ivre de vie"....   (Tahar Ben Jelloun) 

    "Qui par son erreur a chuté doit apprendre seul à se relever" (prov tibétain)

    ça, par contre, c'est certain !

    Merci Denis

    Bonne et douce nuit

     

     

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 11:18

        Merci pour ces quelques paroles de sagesse qu'il est parfois bon de rappeler pour les garder toujours à l'esprit ! yes

        Les certitudes ? Harfff ! Ce ne sont que des mirages.

        Belle journée à toi et merci d'être passée par ici.

    31
    Lundi 10 Octobre 2016 à 17:47

    jamais vu de goëland jaune, un chinois ?

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 09:49

        C'est pô un goéland, d'abord ! mad Même si en Chine, le jeu de go est lent !

        C'est une mouette ! Excuse-moi, je n'avais pas enlevé mes lunettes de conduite.

    30
    vio
    Lundi 10 Octobre 2016 à 16:22

    c'était pt'être un coup de foudre, un coup de soleil, un coup d'je t'aime

    c'était beau et bon alors même si t'as chuté, c'était bien de ne pas dire "chut" et d'en parler

    ton texte me rappelle "la mouette" de Tchekhov que j'ai vu au Théâtre il y a quelques mois

    ça parlait d'amour et puis de chute aussi et puis de liberté

    et puis c'est bon de perdre la tête après tout, et si on devait toujours la garder sur les épaules, on s'emmerderait ferme.

    des bisous

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 09:44

        Oui, la Mouette de Tchekhov, un peu, peut-être... Sauf que je suis loin d'être Trigorine, l'écrivain reconnu yes.

        C'est bon de perdre la tête, de temps à autre... Hummm Ce n'est pas Saint-Denis qui disait ça ? Lui ne l'a pas gardée sur ses épaules... Il l'avait sous le bras happy... Au moins, elle n'est pas perdue !

    29
    Lundi 10 Octobre 2016 à 14:55

    Icare avait inauguré, mais la chute dans les images n'entraine que d'autres images en couleurs et en mots

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 08:21

        Oui, mais Icare était un jeune petit con présomptueux... Et moi... un vieux con tout aussi présomptueux ! happy

    28
    Lundi 10 Octobre 2016 à 11:05

    bonjour margi tres beau  ce texte il faut regarder ou l on marche , quand on regarde le ciel cela peut jouer des tours

    bonne journée bises elyci

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 08:14

        Oui, c'est vrai, surtout en ville où les trottoirs ne sont pas toujours très clean ! yes... Ou bien porter des bottes Aigle...

        Bise de bonne journée à toi Elyci. 

    27
    Lundi 10 Octobre 2016 à 09:07

    Plus au monte haut plus la chute est prérilleuse

    il n'est jamais certain de retomber jusqu'en bas

    c'est ainsi que l'on progresse un pas à l'envers

    pour deux pas à l'endroit,

    l'oiseau vole eau mais niche bas

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 08:09

        Un phénomène étrange de lévitation donc ?

        Humm ta dernière phrase me rappelle un trompe-oreille bien connu :

        La pie niche haut.
        L’oie niche bas.
        Où l’hibou niche-t-il ?
        L’hibou niche ni haut ni bas.
        L'hibou niche pas. yes

    26
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 20:47

    planant !

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 08:03

        Plat ? non !

    25
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 20:24

    je suis comme Jack, j'aime lire tes textes et y trouver quelque chose, je suis certaine que certains échappent à tes intentions. On lit, on sent ce qui résonne en soi, tu n'imposes rien. En fait, j'aimerais dessiner comme tu écris, sans rien imposer. Mais mon oeil et ma main ne prennent pas cette direction, mon chemin n'est donc pas encore abouti et c'est tant mieux.

    Pour en revenir à cet envol, il faut surtout veiller à garder le coeur prêt à repartir, à s'émouvoir, à s'envoler, c'est sans doute le plus important. J'ai toujours vécu à fond l'envol, mais aussi la chute, car elle fait partie du voyage, elle a aussi une grande beauté, d'une autre couleur.

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 08:01

        Je ne sais pas si on peut parler d'aboutissement dans l'art ou dans l'écriture... Et surtout pas dans la mienne, rire ! Ça ressemblerait à une mort. Un écrivain abouti serait un écrivain qui aurait atteint un tel degrés de perfection qu'il n'aurait plus aucun plaisir à exercer son art. Je doute que ça puisse exister. Tout est toujours perfectible.

        En tout cas, merci pour l'intérêt que tu portes à mes textes. Je m’enrichis aussi chaque jour en lisant ceux des autres. Autres techniques, autres formes... Et l'aventure est toujours à recommencer !

        C'est pour cela, je crois, que je me lève encore le matin ! yes

        Oui, la chute est une expérience qui nous rend plus fort encore pour continuer à cheminer.

    24
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 18:51

     

    Bonjour Denis

    Les illusions sont toujours douces, le temps d'un moment; puis on revient sur terre, parfois brutalement.

    Bon début de semaine

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 07:39

        Bonjour Pascal

        Oui, c'est vrai, la terre est basse et la gravité n'arrange rien ! happy

        Bonne semaine à toi.

    23
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 17:11

    Moralité , ne jamais se fourvoyer à s'envoler avec le premier oiseau venu ,

    aussi beau soit-il .....

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 07:36

        Oui, en un mot, ne pas suivre la poule qui porte un chapeau happy

    22
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 13:26

    Bonjour Denis,

    J'aime bien ce poème, belle image ! C'est toujours un plaisir pour moi de venir sur ton blog smile

    J'ai supprimé cinq blogs dont art-lyrique, tu pourras l'enlever de tes liens.Je n'arrivais plus à tout gérer et je ne savais plus quoi poster comme articles, c'est trop de boulot ! Je garde deux blogs, ce sont les plus visités.Ce sont ceux-là que tu pourras mettre dans tes liens ;

    http://royaume-enchanteur.eklablog.com

    http://beautegothique.eklablog.com

    A bientôt.Passes un bon dimanche et une agréable semaine.

    Bisous de mon mari et moi.

    Florence

     

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 07:35

        Rhaaa, Florence, dommage dommage que tu n'aies plus tes sites sur l'art lyrique et le métal. Jamais beaucoup.

        Bises de bonne semaine.

    21
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 09:36

    Belle image posée sur un texte paisible, aérien, flottant, jusqu'à la chute.

      • Mardi 11 Octobre 2016 à 07:32

        On flotte, on flotte et... Plus dure est la chute yes

    20
    jama
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 08:46

    Photo originale de cet oiseau en vol et poésie douce amère

    Les oiseaux qu'ils soient oiseaux rares ou drôles d'oiseaux sont faits pour voler bien haut

    "c'était doux c'était chaud" mais toi de bien haut "t'as chuté" 

      • Lundi 10 Octobre 2016 à 12:04

        Oui, poésie amère... laissons les oiseaux...

         

    19
    jacques
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 07:11

    J'aime tes rapports profonds aux explications multiples, chacun y trouve ce qu'il souhaite et c'est aussi cela le talent de l'écrivain que tu es

      • Lundi 10 Octobre 2016 à 12:00

        C'est vrai, Jacques, j'aimerais tant qu'il  y ait une théorie universelle... ouverte  et non unique.

        Notre planète pourrait être une auberge espagnole où chacun amènerait ce qu'il possède pour partager humblement ce que nous avons compris de notre bref passage sur terre.

        Non, je ne suis pas un écrivain, je suis seulement quelqu’un qui s'amuse avec les mots qu'il ne  maitrise pas toujours.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :